Tendances Tendances : Idée d'ailleurs

Tendances agroalimentaire : Le crayon culinaire

Une idée surprenante inventée par une entreprise alésienne, qui permet d’assaisonner des plats avec un simple taille-crayon. En effet ,pour donner du goût à un plat de pâtes, à des salades ou encore à des poissons, il suffit de tailler un crayon culinaire salé !

Pour plus de détails 


 

Concept Distribution : Cru, l'art de bien manger façon Colruyt !

En Belgique, le distributeur alimentaire Colruyt vient d'ouvrir un deuxième point de vente appelé "Cru". Il adopte une stratégie commerciale très différentes des supermarchés : les produits sont artisanaux, issus de circuits courts et suivent le rythme des saisons. Il y a peu de références et de marketing. Les deux magasins de l'enseigne sont installés dans des bâtiments rénovés chargés d'histoire (une ancienne ferme et une ancienne distillerie).

(Plus de détails)

 


 

Marché des technologies grand public :Devenir Conseiller d'intérieur en objets connectés ?

Aujourd’hui, alors que les anciens marchés ne sont plus aussi rémunérateurs qu’il y a encore cinq ans, la domotique et la maison connectée reprennent du service et tentent de capter un nouveau public. Avec de vraie réussite, comme l’Echo d’Amazon, un assistant domestique virtuelle qui s’est vendu aux Etats-Unis à plus de 3 millions d’exemplaires. D’autres innovations sont pleines de promesses, comme le robot Zenbo d’Asus. (Plus de détails 

 


 

Des briques à partir des déchets industriels

Des architectes néerlandais s'appuient sur une startup locale pour construire le premier bâtiment en briques fabriquées à partir de déchets industriels du bâtiment : verre, céramique, produits d'isolation, briques et gravats collectés à moins de 150 km de l'usine.

(Plus de détails)

 


 

La distribution digitale à la Danoise

Vigga  est un site danois de vente en ligne spécialisé dans les vêtements pour enfant de 0 à 2 ans. 

Son principe : les parents souscrivent un abonnement (48 euros par mois) et reçoivent chaque mois des vêtements adaptés à la morphologie de leur enfant. Vigga répond ainsi au besoin de renouvellement constant de la garde robe des jeunes enfants.

Au-delà de cet argument, Vigga est avant tout une entreprise "sustainable" : une fois les vêtements devenus trop petits, le client les renvoie à Vigga. Ils sont alors recyclés (si usagés) ou réinjectés dans le circuit. Les  produits sont fabriqués à partir de coton bio en collaboration avec la GOTS (Global organic textile Standard). Tous les processus sont "carbone light". Vigga annonce réduire de 80% la trace carbone lié à l'habillement de l'enfant.

(Plus de détails)


Informations supplémentaires